RTPacific Contact Avis
 
26.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Rendez à César ce qu'il a fait pour Lominy

Rendez à César ce qu'il a fait pour Lominy



La meilleure façon pour l'Orchestre Philharmonique Sainte-Trinité de célébrer la vie de son chef d'orchestre David César décédé le 10 juin 2021, est de continuer à exister. Poursuivre l'œuvre de ce fougueux ambassadeur de la culture haïtienne, consistant à promouvoir la musique populaire haïtienne et la musique savante en général, pérenniser sa mémoire en créant des prix d'excellence portant son nom..., c'est lui rendre en quelque sorte ce qu'il a fait avec âme, dévouement, fidélité et loyauté, durant 14 ans (avril 2007-juin 2021) pour son mentor, Hector Lominy, décédé le 15 avril 2007.

Le Rév. Père David César, de concert avec sa belle et compétente équipe, avait valablement assuré la relève après la disparition de Maître Hector Lominy, considérée à l'époque comme un coup fatal pour l'École de musique Sainte-Trinité (entité de l'Église épiscopale d'Haïti, Communion anglicane) dont il fut le cofondateur, notamment l'OPST dont il fut le premier maestro. Puisant toujours son inspiration dans l'œuvre (solide et raffinée) laissée par son prédécesseur, guidé par l'esprit supérieur qui animait ce dernier, le Père César n'avait jamais laissé passer une occasion pour saluer sa mémoire et vanter ses prouesses musicales.

Sous la direction de César, l'OPST a toujours évolué à l'ombre de Lominy. Le dauphin a marché sur les traces du mentor.

Des actes de reconnaissance

Dès novembre 2007, environ 6 mois après le départ d'Hector Lominy, un prix a été initié pour honorer sa mémoire. Il s'agit d'un prix d'excellence visant à mettre en valeur la performance d'un professeur de musique qui se distingue durant une année.

Le 30 mai 2008, lors du gala traditionnel de la fête des Mères, Fritz Longchamp, représentant du président de la République d'alors, René Préval, avait remis, au nom de la présidence, une plaque d'honneur et mérite à la famille Lominy. Il s'agit d'une décoration nationale ordre chevalier à titre posthume décernée à Hector Lominy, premier chef d'orchestre haïtien.

Le 23 novembre 2008, l'évêque du diocèse de l'Église épiscopale d'Haïti, Mgr Jean Zaché Duracin, avait inauguré de nouveaux locaux au bâtiment de l'École de musique Sainte-Trinité (au centre-ville) totalement dédiés à Hector Lominy. Malheureusement ces espaces ont été détruits lors du séisme dévastateur du 12 janvier 2010.

L’omniprésence d’un chef d’orchestre

Parmi les innovations apportées par le chef d'orchestre Hector Lominy qui avaient continué à faire le bonheur de l'OPST sous la direction du Père David César, il faut signaler les arrangements apportés à la musique « Minuit chrétien » exécutée lors des concerts de Noël. « Par ces arrangements, Maître Lominy prenait l'habitude d'inviter l'assistance, à chaque concert de Noël, à se joindre à l'orchestre en se mettant debout pour entonner la dernière strophe de ce cantique dont le chœur final se lit comme suit: Peuple, debout, chante ta délivrance! », avait précisé David César.

En décembre 2011, l'Américain à l'âme musicale, John Jost, un des fondateurs de l'OPST, grand bienfaiteur de la musique haïtienne, a eu le bonheur d'exécuter cette pièce avec les arrangements de l’auteur.

Deux chefs d’orchestre au ciel

Sa mission terrestre terminée, le Père David César rejoint son devancier Hector Lominy, après 14 ans de loyauté et de fidélité à sa mémoire. Deux chefs d’orchestre désormais au ciel! Pour des concerts sans fin avec les chœurs angéliques.

Le Rév. Père David César est décédé l'année du cinquantenaire (Jubilé) de l'Orchestre Philharmonique Sainte-Trinité, soit 11 jours avant la date du premier concert (21 juin 1971) qui eut lieu sous la direction d'Hector Lominy.

Comme il a accompli avec dévotion son devoir de mémoire envers son aîné, les cadets qui assureront à leur tour la relève devront en faire autant à son égard. Et même plus. Même si, par la simplicité qui l’a toujours caractérisé, le Père César semble ne rien exiger.

Lucmane Vieux
Montréal
18 juin 2021




Articles connexes


Afficher plus [4315]