RTPacific Contact Avis
 
31.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti Saison cyclonique 2021: pour le meilleur et pour le pire ?

Haïti Saison cyclonique 2021: pour le meilleur et pour le pire ?



Du 1er juin au 30 novembre 2021, c’est la saison cyclonique en Haïti, pour le meilleur et pour le pire. Pendant que les services météorologiques vont continuer à suivre les mouvements du temps et des systèmes dépressionnaires, plus que jamais, la vigilance est de mise sur toute l’étendue du territoire haïtien.

Dans nos murs arrive déjà le couple composé du vent et de la pluie, qui viendra remuer le ciel et la terre durant les cinq prochains mois en cours. À travers des tempêtes et des cyclones, ce couple va tenter de soulever, comme d’habitude, des vagues et des toitures de maisons, bousculer jusqu'à déborder des rivières et tout le système des infrastructures urbaines de nos villes orphelines, dans la majorité des cas, de l’application des normes de construction.

De nombreuses institutions publiques et privées, des institutions internationales et des ONG dans la liste des partenaires stratégiques ou traditionnels de l’Étathaïtien se mettront au pas une nouvelle fois, dans un cycle renouvelé de la coopération locale, nationale et internationale en matière de gestion prévisionnelle des catastrophes. La Direction générale de la Protection civile dispose-t-elle de tous les moyens nécessaires et des réserves stratégiques pour répondre aux prochains et éventuels besoins des populations les plus vulnérables ?
Deux grands maux: l'insécurité généralisée et l'épidémie de Coronavirus qui dominaient déjà le quotidien du peuple d'Haïti, sont pratiquement à la hausse dans le pays au cours des dernières semaines, suivant les déclarations des plus hautes autorités sanitaires et les mesures prises à la fin de mai 2021, dans le cadre de l'état d’urgence sanitaire.

Dans le calendrier 2021, de la saison cyclonique en Haïti, les prévisions annoncées par les instances ne sont pas toujours totalement rassurantes, en raison des exactitudes qui ne sont pas toujours au rendez-vous dans le traitement des données, même avec l’utilisation des technologies de pointe.

Dans le meilleur des cas, certains fournisseurs de biens et de services vont se préparer, comme la tradition l’oblige, pour répondre aux possibles urgences sanitaires durant la saison cyclonique en cours.

D’autres, pour le pire, vont payer de leurs biens et dans beaucoup de cas de leurs vies, la somme des négligences, des inconséquences, de l'ignorance, de l’inconstance et des violences institutionnelles dont l’État central, les collectivités territoriales, les membres de la société civile et les familles qui se font complices dans l’application des théories « Pito nou lèd nou la » et « Bon Dye bon ».

Aux flancs des mornes qui entourent la capitale, dans les profondeurs de certains quartiers misérables et inaccessibles aux premiers soins, des services de base et des secouristes, elles sont nombreuses les familles qui continuent de construire paisiblement leurs maisons de fortune. Pour le meilleur et pour le pire !

Durant les cinq prochains mois, Haïti va, une nouvelle fois, surmonter les nouvelles épreuves de la saison cyclonique, en dehors des multiples crises sanitaires, des catastrophes humaines et l'effondrement de l’intelligence collective.
Quels seront les prochains ou éventuels impacts de la saison cyclonique sur les grands rendez-vous qui attendent la population haïtienne dans les semaines et les mois à venir ?

Dans le silence éternel du Dr Yolène Surena, cette grande dame et cette belle âme, qui aura consacré plusieurs bonnes années de sa vie au service de la collectivité, et au chevet de la Protection civile, et du Système national de gestion des risques et désastres (SNGRD), que son esprit continue d'inspirer les plus jeunes secouristes, les professionnels accomplis et tous les citoyens impliqués dans la protection des vies et des biens pendant la saison cyclonique et d'autres urgences !

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [1261]