RTPacific Contact Avis
 
26.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Plus de 8 ans après le démarrage des travaux, où sont passés les 83 millions de dollars destinés à la reconstruction de l’HUEH ?

Plus de 8 ans après le démarrage des travaux, où sont passés les 83 millions de dollars destinés à la reconstruction de l’HUEH ?



Les travaux de reconstruction de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH) avaient été lancés le 10 janvier 2013, pour prendre fin en décembre 2018, selon les clauses du contrat signé entre l’État haïtien et ses partenaires cofinançant le projet : les États-Unis et la France, et la firme d’exécution Teyico Elecnor. Pour matérialiser ce projet de grande envergure, un accord de coopération a été signé entre les États-Unis, la France et les autorités haïtiennes. Dans ce projet, les États-Unis et la France ont contribué à parts égales : 25 millions de dollars chacun et l’État haïtien fournit les 33 millions restants. Ce qui donne 83 millions de dollars, le coût total du projet.

Selon la maquette de présentation de cette grande structure, le nouvel HUEH offrira 534 lits d’hospitalisation. Les bâtiments neufs représenteront 20,000 m2 pour une surface bâtie totale de 25,800 m2. Initié sous la présidence de René G. Préval, avec le Dr Alex Larsen comme ministre de la Santé publique ; c'est le président Joseph Michel Martelly et le Dr Florence Duperval Guillaume - la ministre de la Santé d’alors - qui ont réellement lancé le démarrage des chantiers de reconstruction du plus grand centre hospitalier public et universitaire du pays.

Pour s’assurer de l’évolution et la bonne marche des travaux, les partenaires constituant les différentes parties : les ambassades de France, des États-Unis, le Gouvernement haïtien, les responsables de la firme d’exécution Teyico Elecnor ont organisé plusieurs visites guidées sur les chantiers de la nouvelle bâtisse. L’ex Premier ministre Jacques Guy Lafontant, accompagné de l’actuelle ministre de la Santé publique et de Population du gouvernement d’Ariel Henry, Dr Marie Gréta Roy Clément, le directeur général du MSPP Dr Lauré Adrien, l’ambassadeur de France en Haïti, Mme Elizabeth Béton Délègue, le chef de mission adjoint de l’Ambassade américaine en Haïti, diplomate Robin Diallo sont entre autres parmi les personnalités qui ont effectué ces visites guidées en série sur les chantiers de l’Hôpital.

Étonnamment, les travaux de l’hôpital sont interrompus depuis plusieurs années, sans la moindre explication. Depuis lors, la firme d’exécution Teyico Elecnor et ses sous-traitants abandonnent les chantiers sans fournir la moindre explication à l’État haïtien. Et les autorisées étatiques ne la lui exigent non plus. Pourtant, selon les closes du contrat, les travaux devaient être terminés pour remettre les clés à l’État haïtien depuis décembre 2018. Mais, pourquoi les travaux sont-ils abandonnés ? Où sont passés les 83 millions de dollars prévus pour la construction de l’ouvrage ? Les fonds ont-ils été détournés ? Aussi, on peut se demander, où est passé l’État haïtien comme maître d’œuvre et qui devrait s’assurer de la supervision des travaux depuis le début jusqu’à sa finition ? L’État est-il complice d’une éventuelle dilapidation des fonds ? Son silence parait suspect !

D’après les estimations faites par les ingénieurs lors d’une visite effectuée par l’actuel directeur général du ministère de la Santé publique Dr Lauré Adrien en août 2018, l'avancement des travaux était estimé à environ entre 70 % et 80 %. Pourrait-on espérer avoir une explication de la firme Teyico Elecnor sur la raison de l’interruption des travaux depuis plus de trois ans déjà ? Aussi, pourra-t-on s’attendre à une intervention du Premier ministre Ariel Henri qui vient d’être investi à la Primature, médecin de son état, pour élucider ce dossier et prendre les décisions de relancer les travaux de l’HUEH pour le bien-être sanitaire de la population haïtienne qui fait face à une remontée de Covid-19 avec les nouveaux variants, sachant que l’un des plus grands centres de traitement de la Covid est situé dans le fief du G9 à Delmas 2, constituant une entrave pour son fonctionnement y compris l’accès des malades ?

Ronald Singer




Articles connexes


Afficher plus [8261]