RTPacific Contact Avis
 
30.68° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

94 inspecteurs formés pour aider à la transformation de la Police nationale d’Haïti

94 inspecteurs formés pour aider à la transformation de la Police nationale d’Haïti



La Police nationale d’Haïti (PNH) a procédé, le jeudi 13 mai 2021, à la cérémonie de remise de diplômes de la 3e cohorte d’inspecteurs de l’Académie nationale de Police (ANP) en présence de plusieurs personnalités comme l’ambassadeur du Canada, Stuart Savage et le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Rockfeller Vincent. Ces 94 inspecteurs, dont 7 femmes, ont pour mission d’apporter leur contribution pour redorer l’image de la PNH.

En présence, entre autres, du haut état-major de la Police nationale d’Haïti (PNH), du ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Rockfeller Vincent, de l’ambassadeur du Canada, Stuart Savage, des parents et amis, 94 inspecteurs, dont 7 femmes, ont reçu leur diplôme suite à une formation d’une durée de 5 mois sur une douzaine de modules comme la communication, l’éthique, le leadership, la gestion des ressources humaines et matérielles, la planification des interventions policières et la rédaction des documents administratifs. Par la formation de ces cadres, la PNH entend transformer l’institution policière qui, ces derniers jours selon plus d’un, est au bord de l’effondrement.

Cependant, pour le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, malgré les soubresauts, la PNH a gagné en maturité. Cette cérémonie de collations de diplômes de la 3e cohorte d’inspecteurs de l’ANP, pour Me Vincent, est un signe de résilience, de renouveau de l’institution policière. « L’inspecteur de police a donc pour rôle premier de superviser le travail des agents, de veiller à la bonne exécution des ordres reçus et des missions élaborés par des commissaires », a-t-il précisé avant de les exhorter à ne plus se comporter comme des agents.

« Au nom du président de la République, a fait savoir Me Vincent, vous les 94 inspecteurs élèves, dont 7 femmes, qui vont recevoir ou qui ont reçus leur diplôme de l’Académie nationale de Police, je vous dis que vous constituez l’épine dorsale, la colonne vertébrale de la PNH, autant dire, tant valent les inspecteurs, tant vaut la Police nationale d’Haïti ». Des défis à court terme comme l’amélioration de la situation sécuritaire, l’organisation du referendum le 27 juin prochain et les élections générales à la fin de l’année attendent la PNH. Selon le ministre, ces inspecteurs n’ont droit à aucun répit et bientôt ils vont être affectés à leur poste, car la nation attend leur apport sur le terrain.

Pour le directeur général par intérim de la PNH, cette cérémonie a permis d’honorer le courage, la constance, la bonne volonté des récipiendaires qui ont consenti pas mal de sacrifices pour se perfectionner afin de mieux servir la collectivité. Pour M. Charles la formation de ces policiers de carrière va être d’une grande utilité sur le terrain. « Ne cessez jamais d’élever le niveau », a-t-il conseillé aux inspecteurs tout en leur faisant savoir qu’ils sont appelés à jouer un rôle déterminant dans la transmission des décisions prises par le commandement pour la bonne marche de l’institution. « Sans votre dévouement et votre détermination, les objectifs poursuivis en matière de sécurité publique ne seront jamais atteints », a-t-il nuancé ajoutant que ces inspecteurs peuvent compter sur le support du haut commandement.

De son côté, le directeur de l’ANP, Jean Gardy Muscadin, a indiqué aux récipiendaires qu’ils sont le nerf central de la PNH. « Évitez d’être la perversion de cette Police. Ne vous retournez jamais contre cette population à qui vous devez service et protection. Faites d’elle de préférence votre allié, votre partenaire privilégié. Évertuez-vous à cultiver des valeurs que l’argent ne peut acheter. Évertuez-vous à cultiver des valeurs que ni les privilèges, ni les besoins, ni les vulnérabilités ne peuvent altérer », a-t-il dit aux inspecteurs qui selon lui, ont pris l’engagement de redorer l’image de la PNH. Plus loin, M. Muscadin a remercié, entre autres, les ambassades américaine et canadienne pour leur support.

D’après Stuart Savage, la PNH est l’un des partenaires les plus importants pour le Canada en Haïti. Pour l’ambassadeur, cette formation est une étape importante dans le renforcement de la PNH. Il invite les gradués à se former davantage.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [7989]