RTPacific Contact Avis
 
23.89° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Inauguration d'un centre de compostage à Milot

Inauguration d'un centre de compostage à Milot



Le Centre d'étude pour la coopération internationale (CECI) et l'organisme dénommé Viridis terra international (VTI), de concert avec l'université Henry Christophe de Limonade, a procédé le jeudi 8 avril 2021 à l'inauguration d'un centre de compostage dans la commune de Milot, notamment dans la localité Dubré.



L'inauguration de ce centre fait suite à une conférence-débat autour de la problématique du réchauffement climatique qui a été organisée à l'auditorium de l'Université d'État d'Haïti, campus de l'université Henry Christophe de Limonade avec la participation de plusieurs organisations de jeunes, de paysannes, d’étudiants de l'université et de professeurs, le mercredi 7 avril 2021 dans le cadre de la clôture du projet Konbit pou lite kont chanjman klimatik (Klima).



« Le projet Konbit pou lite kont chanjman klimatik (KLIMA) visait à soutenir les communautés et les partenaires locaux des régions du Nord et du Nord-Est dans leurs efforts de lutte contre le changement climatique, notamment par l'amélioration de la résilience des écosystèmes, et se proposait de les accompagner dans le développement d'une économie verte et durable », selon les explications de Guypsy Michel, directeur de CECI-Haiti.



Selon M. Michel, outre le volet de sensibilisation et de formation des populations concernées, le projet KLIMA a travaillé sur deux composantes majeures.

D'abord, réduire la pression sur les ressources forestières, à travers la mise en place des plantations d'arbres à croissance rapide sur les terres dégradées non productives.



Ensuite, a poursuivi Guypsy Michel, le KLIMA vise également l'implantation d'un système pilote de gestion et de valorisation des déchets par compostage dans les parcs à déchets du Cap- Haïtien. « La deuxième ville du pays compte 442 000 habitants et produit chaque année 8700 tonnes de déchets solides,qui sont entreposés dans le parc de fort Saint-Michel. Les deux tiers de ces déchets sont organiques, ce qui représente une très grande quantité de matériel potentiellement valorisable en composte éco-industriel », a-t-il rappelé.



Pour le coordonnateur régional Nord du CECI, Edriss Gonel, le KLIMA contribue à l'implantation d'un système pilote de gestion des déchets organiques au Cap-Haïtien dans le but de réduire les émissions de méthane et de gérer une source importante d'engrais vert pour les agriculteurs de la région ; l'implantation des forêts produisant de façon durable du bois destiné à la production d'énergie carboneutre; la mobilisation des communautés de la région sur les enjeux des changements climatiques, sur les mesures d'adaptation et sur les solutions par l'entremise des activités de sensibilisation, de concertation et de formation. Il apporte des solutions novatrices aux problèmes de déforestation, de dégradation des terres et de gestion des matières résiduelles auxquels font face les régions du Nord et Nord-Est.



Ainsi, deux cents hectares de terres dégradées ont été identifiés et caractérisés dans les communes de Sainte-Suzanne, Fort-Liberté et Ferrier pour l'implantation des forêts énergétiques durables de leucaena, acacia et proposais. Vingt-huit membres de jeunes entrepreneurs agricoles du Nord (JEAN) ont été formés sur les forêts énergétiques.

Trente-deux membres de l'organisation des Jeunes en action (OJA) ont été formés en compostage et en gestion des matières organiques résiduelles en Haïti. 12 fours écoénergétiques ont été construits et un protocole d'accord-cadre a été signé avec le CHCL permettant d'inviter des spécialistes canadiens pour animer des ateliers de formation, d'octroyer des bourses d'études et encadrer les étudiants dans la réalisation de leur mémoire de recherche de fin d'études.



Des membres de l'organisation des Jeunes en action (OJA), la principale structure bénéficiaire du centre de tri et de compostage (pour la transformation des déchets organiques en compost) à Dubré, estiment que l'organisation a acquis une réelle expertise en ce qui concerne la production de compost et l'éducation des populations aux enjeux environnementaux.



Soulignons que, le projet KLIMA était réalisé grâce à la participation financière du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme de coopération climatique internationale (PCCI). Il était appuyé par le programme Uniterra qui bénéficie de l'appui financier du Gouvernement canadien, par l'entremise des Affaires mondiales du Canada.




Articles connexes


Afficher plus [7870]