Des régiments de pilotes et d'éclaireurs sur le circuit du « Dialogue national » dans la diaspora profonde

0
778

Les problèmes de gestion ne cessent d'élargir le cercle de la confusion sur la scène du football haïtien. En ce sens, le sonnant Dialogue national prend aujourd'hui la forme d'un « bourgeon d'espoir » pour la discipline reine de notre pays souffrant d'une « défaillance administrative aigüe ». Cette entreprise d'ordre collectif est, de ce fait, un « examen national de conscience sportive ».

Le football étant le plat favori des sportifs haïtiens, des régiments de « pilotes et d'éclaireurs bleu et rouge » s'engagent courageusement sur le circuit de la diaspora, armés de la détermination d'organiser inclusivement la première phase du Dialogue national en deux parties : sectoriellement les 25 et 26 septembre, puis par État les 30 et 31 octobre. Le deuxième semestre de l'année 2021 sera-t-il une source d'ouvertures fructueuses pour le football haïtien ?

Le DIALOGUE NATIONAL au concert du ballon rond est le premier pion déplacé par les militants de la « Coalition pour la défense du sport national » (CODESNA) sur l'échiquier sportif haïtien. C'est une oeuvre enfantée par la conscience, l'esprit d'équipe, la passion saine et la conviction. Et aussi par une dose de « folie positive » basée sur cette pensée du légendaire « leader-peuple » Thomas Sankara : « on ne peut réaliser de transformations fondamentales sans un minimum de folie ».

Ainsi, le Dialogue national sur toute l'étendue de la diaspora sportive est le produit d'un long rêve générant une « folie collective » sur la voie de la concertation. En peu de mots, c'est une guerre sportive faisant appel à un authentique « kolezepol » au sein de la famille haïtienne de football.

En partant de ces considérations, des colonnes de pilotes et d'éclaireurs du 11e département, guidés par la foi et la conviction, se lancent sur la piste du Dialogue national avec un esprit de conquérant. Le pari étant colossal, ils enfileront le « manteau de la confiance » jusqu'au terme de cette exceptionnelle course nationale à la fin du mois de novembre ou dans la première moitié de décembre 2021.

Pour une large tranche d'observateurs de la diaspora sportive, le Dialogue national est un pas gigantesque pour tous ceux qui rêvent d'un football haïtien administrativement fort. Cet examen collectif n'affiche aucune complication, dans la mesure où la CODESNA ne dépose qu'un seul sujet sur la table : « concertation et propositions » en tenant compte naturellement des énormes faiblesses administratives de nos entités footballistiques.

Le « système de jeu » à appliquer sur le terrain du Dialogue national est également simple. C’est la « formule des 3 S » (Sportivité, Sagesse, Solidarité). Le tableau de bord est donc clair pour les pilotes et les éclaireurs de la première session de cet « examen de conscience sportive » dans la diaspora profonde.

Le sommet de la première phase du Dialogue national au coeur de la société haïtienne de football, c'est la publication du « Livret des propositions de la diaspora ». Une vanne de « propositions collectives ». La banque de données est à la charge du « guerrier sportif » Herby RICHEMOND, coordonnateur général du Centre de promotion sportive (CPS).

La République d'Haïti est et restera une terre sportive. Dans les moments difficiles, comme aujourd'hui, il importe de serrer les rangs. Nous, sportifs bleu et rouge de la diaspora, jeunes et vieux, adultes et moins jeunes, footballeurs et footballeuses, dirigeants, entraineurs, arbitres, fanatiques, plumes et micros sportifs, profitons de l'organisation de ce Dialogue national pour « déployer le drapeau de la cohésion sur le boulevard de l'unité ». Car ce large mouvement nous offre une nouvelle occasion de mettre en évidence la haute portée de la devise de la Patrie du légendaire libérateur Jean-Jacques Dessalines : « L'union fait la force ». C'est le souhait de la CODESNA.

Pour authentification :

Raymond JEAN-LOUIS
(718) 666-1764

Roland JÉROME
(786) 290-6166

Etzer TOUSSAINT
(845) 821-8942

Ernst DUCOSTE
(857) 237-0605

Manette « Lia » DORVILUS
(904) 252-9629

Bernard TOUSSAINT
(203) 979-8372

Herby RICHEMOND
(305) 300-9885

New York, le 1er septembre 2021

LAISSEZ UN COMMENTAIRE