Des étudiants de l'ENS continuent de réclamer leur nomination

0
650

Des étudiants de l'École normale supérieure (ENS) profitent de l’installation du nouveau gouvernement pour renouveler au nouveau ministre de l'Éducation nationale leur demande d’intégration dans le système éducatif. Dans une conférence de presse tenue ce jeudi dans les locaux de la faculté, ils appellent le ministre Nesmy Manigat à se pencher sur leur cas.

Le calvaire des étudiants de l'ENS semble infini. Ils sont nombreux les étudiants diplômés qui se battent pour intégrer le système éducatif. Et ce combat ne date pas d'hier. En dépit des promesses faites par le ministère de l'Éducation nationale sur l'intégration des diplômés de l'ENS, la situation reste inchangée. « Ça fait plus de 4 ans depuis qu'un protocole d'accord a été signé entre l'ENS et le ministère de l'Éducation nationale », déclare l'étudiant diplômé en histoire Jean-Ronald Olyssé qui dénonce le non-respect de ce protocole.

Selon Merine  Yvens Marc Arthur, étudiant diplômé en sciences naturelles, le protocole d’accord signé avec l'Éducation nationale garantit à tous les diplômés de l'ENS l'accès immédiat à un stage suivi de leurs nominations dans le système éducatif. Toutefois, Marc Arthur déplore que certains de ses camarades attendent encore leurs nominations après qu'ils ont fait leurs stages. « Ça fait plus de deux ans depuis que les promotions 2013 et 2014 ont réalisé leurs stages », se plaint-il.

Pour sa part, Jean Ronald Olyssé critique le comportement des responsables vis-à-vis des étudiants qui protestent contre les mauvais traitements dont ils sont l'objet. Les étudiants ne reçoivent pas de frais pour les stages, ils ne sont pas nommés après les stages et lorsqu'ils revendiquent, ils subissent des agressions, déplore-t-il. Il cite, en guise d’illustration, la mort de l'étudiant Grégory Saint-Hilaire dans l'enceinte de la Faculté

Plus loin, ces étudiants saluent la nomination de Nesmy Manigat à la tête du ministère de  l’Éducation nationale. Pour eux, M. Manigat est quelqu’un qui est conscient de l'importance des étudiants à l’ENS pour le système éducatif. Il a déjà fait ses preuves durant son passage au ministère lorsqu’il avait procédé à la nomination de plusieurs de leurs camarades. En ce sens, il demande au ministre Manigat de procéder dans le meilleur délai à la nomination sans condition des étudiants de L’ENS.

Rappelons que Nesmy Manigat est nommé ministre de l’Éducation nationale dans le nouveau gouvernement formé par Ariel Henry dont l'installation a eu lieu ce mercredi 24 novembre. Nesmy Manigat revient pour une deuxième fois à la tête de ce ministère, position qu'il a occupée pendant deux ans, soit de 2014 à 2016.

John Smith Justin

LAISSEZ UN COMMENTAIRE