S'identifier Contact Avis
 
32° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Arcahaie : honteux et inadmissible

Arcahaie : honteux et inadmissible



Le match retour de la finale des play-offs de la séried’ouverture du Championnat haïtien de première division disputé entre l’Arcahaie FC et le Violette AC, ledimanche 10 janvier 2021au parc Saint-Yves, a tourné au cauchemar. Alors que la rencontre était d’un but partout en première période, elle a été interrompue en raison d’une situation de violence généralisée. Au moins deux personnes sont mortes, plusieurs autres blessées dont un journaliste et deux véhicules incendiées.


Le Championnat haïtien de première division vient de s’offrir un épisode meurtrier. La deuxième manche de la finale de la série d’ouverture entre l’Arcahaie FC et le Violette AC n’est pas arrivée à terme. Le Violette AC a ouvert le score au tout début de la rencontre par l’intermédiaire de Fritzner Oslin. L’équipe locale allait rapidement mettre le pendule à l’heure grâce à un but de Mylove Dorvilien à la dix-neuvième minute de la rencontre. La suite du match a été plus regrettable que réjouissante.

Suite à une altercation entre le joueur du Violette AC Samuel Mardoché Pompé et Olnick Alesy, dossard no 4 de l’Arcahaie FC, l’arbitre allait sanctionner les intéressés par deux cartons rouges. À fleur de peau, les supporteurs ont pris violemment les commandes du parc et ses zones périphériques. La violence a été d’une rigueur étonnante dans une ville aussi historique que l’Arcahaie.

Ce comportement antisocial qui va à l’encontre de tous les principes du fair-play a pris un dangereux tournant quand certains malfrats ont décidéd’utiliser leurs armes à feu et tous autres objets disponibles pour créer le chaos. Des jets de pierre, des tirs nourris ont supplanté le calme, l’ambiancefestive et la joie de jouer.

Le bilan est de l’ordre de l’inacceptable. Le jeune Lyonel Dela, Archelois de 25 ans, est mort d’une balle à la tête. Membre d’une famille de cinq enfants, l’écolier, en classe terminale, a perdu la vie alors qu’il avait en main son ticket. Une autre personne a rendu l’âmeà l’hôpitalaprès avoir été percutée par une voiture.

Le journaliste Manoel Nelson victime

Les malintentionnés ont été sans pitié dans la cité du Drapeau, transformée en cette journée du 10 janvier en cité du désordre. Manoel Nelson qui assurait la retransmission pour l’agence en ligne League Sport Plus a reçu une pierre en plein visage alors qu’il tentait de quitter l’environnement du parc Saint-Yves dans la voiture de la Radio Télé Ginen. D’ailleurs la voiture de la chaine a été caillassée. Le jeune journaliste a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a passé la nuit du 10 janvier. Son état est stable au moment de la rédaction de cet article.

D’autres pertes sont à déplorer. Deux voitures ont été totalement incendiées dont l’une est la propriété du Violette AC. Les principales routes de la ville ont été barricadées par des camions,des pneus enflamméset d’autres objets.

Une gifle pour le football

C’est une journée noire pour le football. Une honte pour la ville de l’Arcahaie. Cette funeste journée laisse un goût amer à la bouche de ceux qui s’investissent corps et âme dans le football. Il est condamnable que des personnes sans foi ni loi prennent en otage le sport roi du pays.

Il revient à la Commission d’organisation de la compétition de prendre les décisions qui s’imposent sur l’issue de la finale. Déjà à l’aller, la rencontre a été interrompue par des échauffourées entre joueurs. À l’Arcahaie, la tension a monté d’un cran et la situation adégénéré. Des sanctions sportives et judiciaires sont attenduesafin d’envoyer un signal clair à tous ceux qui alimentent la violence dans le sport.

À rappeler que le Violette AC s’est imposé lors du match aller sur le score de deux buts à un. Le match retour était d’un but partout au moment de son interruption.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2640]