S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video




La réussite est le principal but de tous pratiquants sportifs. À chaque période, les fédérations internationales organisent des compétitions mondiales pour les associations qui y sont affiliées. En football, basketball, tennis et autres, les associations forment des sélections à partir des compétitions locales. Souvent, les gagnants sont les mieux préparés avant chaque échéance. C’est souvent l’alliage parfait entre la préparation physique, le niveau technique des éléments et l’exécution tactique.

La tactique

Selon l’agence Fitpeople, la tactique consiste à définir les actions de jeu, aussi bien avant une compétition que pendant son cours, en se basant sur les techniques individuelles et sur la combinaison des actions de groupe. Dans les sports collectifs, le niveau de la compétitivité d’une équipe dépend en grande partie de la mise en place d’une bonne tactique. Elle prend en compte la force de l’adversaire et la meilleure façon de profiter de sa faiblesse.

Dans le football par exemple, la disposition tactique d’un entraineur se fait pour déjouer tous les plans de son adversaire. Certains entraîneurs ont la réputation d’être de très bons tacticiens. Dans des situations désavantageuses, ils arrivent majoritairement à prendre le dessus sur leur concurrent même si la situation ne leur pas été favorable.

Il est important de ne pas confondre le placement des joueurs sur le terrain et la disposition tactique. Une équipe peut être alignée en 4-4-2, 4-2-3-1, 3-5-2. Il s’agit de schémas. L’exécution tactique c’est la manière dont les joueurs se comportent dans ces schémas avec le ballon et sans le ballon. Car, la tactique implique une quantité phénoménale de décisions sous pression temporelle. Le tout étant façonné par un arrière-plan décisionnel.

Outre la tactique collective, il y aussi celle dite individuelle qui représente l'ensemble des actions utilisées consciemment par un joueur dans ses interactions avec ses partenaires et ses adversaires, tant en attaque qu'en défense, pour bien souligner la singularité du problème et le caractère indissociable des compétences motrices et de la pensée tactique pour résoudre un problème en jeu, le tout dans un temps contraint.

On peut avoir de très bons techniciens, mais si le système mis en place a des failles ou n’est pas pleinement exécuté, il y a de fortes chances qu’on perd le match. Certaines fois, un entraîneur peut adopter plusieurs dispositifs tactiques dans le même match pour aller chercher un but ou un résultat.

Quid de la technique ?

La technique est une qualité propre à chaque élément composant l’équipe. Elle regroupe l’exécution de mouvements et la dextérité nécessaire à la pratique de la discipline. À la différence de la tactique, la technique ne prend pas en compte l’opposition. Bien au contraire, elle est propre au sport même : une bonne technique dépend seulement de soi-même tout comme la démonstration de cette technique au moment d’une compétition.

Dans le football, les footballeurs sud-américains sont réputés très techniques. À ce niveau, on met en cause la réception et la transmission du ballon. L’aisance et la finesse dans l’exécution des gestes. Mais indépendamment de son lieu d’origine, le footballeur peut améliorer sa qualité technique avec le travail. Un bon technicien qui arrive à fusionner un ou plusieurs systèmes peut réaliser des choses extraordinaires.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2645]