S'identifier Contact Avis
 
27.32° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

L’international haïtien Johnny Descollines a été kidnappé

L’international haïtien Johnny Descollines a été kidnappé



L’ancien footballeur international haïtien Johnny Descollines n’est pas épargné par l’insécurité qui sévit le pays depuis des mois. L’ancienne gloire du football haïtien a été enlevée le mercredi 21 octobre 2020, dans la soirée, à Delmas 33, un acte qui révolte les acteurs du secteur sportif.

Johnny Descollines, ancien footballeur international du pays a été enlevé dans la soirée du mercredi 21 octobre (aux environs de 20 h 30) à Delmas 33. C’est Ernso Laurince qui a confirmé l’information pour la rédaction du Journal. L’ancienne gloire du football haïtien s’est fait enlever par des individus inconnus quand sa voiture est tombée en panne sur la voie publique. L’ancien footballeur a passé la nuit entre les mains de ses ravisseurs.

Selon Ernso Laurince, les ravisseurs ont parlé avec la femme de Johnny Descollines dans la matinée du jeudi 22 octobre 2020. « Johnny Descollines est en vie », rassure Ernso Laurince. Toutefois, son coéquipier a fait savoir que les ravisseurs ont réclamé 500 000 dollars américains pour la libération de Descollines. Pour l’instant, la famille est en train de négocier avec les ravisseurs sur le processus de libération de l’ancien footballeur.

Ersno Laurince réclame la libération de l’ancien joueur de Violette Athletic Club et du Roulado de la Gonâve. Il indique que les joueurs de football n’ont pas de grands moyens économiques. Pour lui, ces joueurs gardent seulement le désir de vivre dans leur pays. Il souhaite que cette situation cesse.

Entre autres, la femme de Descollines compte solliciter la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) pour s’assurer de la libération de son mari.

Né le 8 mai 1974, Johnny Descollines est footballeur international haïtien. Il a évolué au poste d’attaquant au Roulado de la Gonâve, Violette AC et un autre club à l’étranger. Il a remporté le Championnat national de première division avec deux.

L’ancien attaquant a également porté les maillots de la sélection nationale masculine senior. Il a été l’un des joueurs incontournables dans les années 1990 et au début des années 2000. Il a connu ses plus grands moments lors des barrages de la Gold Gold Cup 2000 où il a été le principal artisan de la qualification des Grenadiers contre le Salvador, Cuba et le Canada.

Il a fait son jubilé en 2011, à l’âge de 37 ans. Toutefois, il continue de jouer au football. Il faisait partie de l’équipe de la Présidence durant le mandat du président Joseph Michel Martelly.

Les sportifs paient le prix de l’insécurité

Johnny Descollines est une victime de plus de l’insécurité chronique du pays. En 4 ans, le football haïtien a été orphelin d’Harold Fédé, assassiné en aout 2016 à Villard. L’ancienne gloire Rosemond Pierre a, lui aussi, été victime de l’insécurité. Il a été abattu en septembre 2018 alors qu’il rentrait d’un match de football dans la ville du Cap. Cette année, soit le 14 mars 2020, Nickenson Bonhomme, ancien joueur de l’Aigle Noir, entraîneur de football, a été tué par balle au Centre-ville.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [2612]