RTPacific Contact Avis
 
26.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Retombées sanitaires post-catastrophiques, un axe d’actions préventives pour Haïti ?

Retombées sanitaires post-catastrophiques, un axe d’actions préventives pour Haïti ?



Les catastrophes naturelles en Haïti tendent à une fréquence particulière et les impacts au même titre que les conséquences sont toujours à considérer.

Les impacts des catastrophes naturelles concerneraient non seulement les infrastructures, mais aussi le cours de vie des populations affectées. S’ils varient selon l’organisation de l’espace physique, les conséquences elles-mêmes vont découler de plusieurs facteurs dont les capacités de réponses de l’état et des structures organisées du pays ou de la région en question.

Le 14 aout dernier, la péninsule Sud d’Haïti a connu un tremblement de terre d’une magnitude de 7.2 sur l’échelle de Richter, ayant causé des dégâts en biens matériels et en vies humaines dans trois départements. Des milliers de morts et plus d’un milliard de dollars américains en pertes matérielles ont été estimés.

À côté de la grande nécessité d’assistance médicale et humanitaire d’urgences à l’ intention des victimes, il est tout aussi important de plaider pour des actions de prévention des éventuelles retombées sanitaires post-catastrophiques.

Les catastrophes naturelles accouchent souvent des préjudices sur la santé des populations, les tremblements de terre, les ouragans et cyclones qui nous sont les plus familiers sont redoutables au regard de la problématique des conséquences sanitaires.
À la mémoire récente du meurtrier tremblement de terre du 12 janvier 2010 ou mieux encore du ravageur ouragan Mathew en 2016, la grande épidémie de Cholera a trouvé libre chemin en emportant plusieurs dizaines de milliers d’Haïtiens.

Alors que l’émergence des maladies infectieuses serait le principal souci épidémiologique, la vulnérabilité des populations liée à la dégradation de l’environnement, les fâcheuses conditions climatiques associées, la mauvaise qualité de l’eau et d’autres ressources disponibles en temps réel , la négligence des règles sanitaires en ces temps de crises, les abris provisoires et les risques sécuritaires pour les femmes et les mineures , la destruction des infrastructures de santé sont de ces facteurs qui nécessitent une rapide et intelligente appréhension en matière d’action préventive.

Rappelons qu’au lendemain du séisme de 2010, selon un rapport publié en janvier 2011 par le Fonds des Nations unies pour la population, 12% des femmes résidant dans les camps étaient enceintes et les deux tiers de ces grossesses n’étaient pas désirées. Notons aussi dans le même rapport que plus de 7% des grossesses signalées concernaient des filles âgées de 15 à 17 ans.

Ces exemples seraient là pour nous rappeler, la nécessité et l’urgence de la mise en place d’actions scientifiques et politiques visant la minimisation des retombées sanitaires négatives du tremblement de terre du 14 aout 2021.

Le pays faisait déjà face aux risques liés à la pandémie de la Covid-19, l’insécurité galopante, la pauvreté croissante, les crises institutionnelles et politiques, les déterminants de la santé d’une population ne sont pas à négliger dans ce contexte.

Si les catastrophes naturelles ont toujours eu raison de nos peurs en matière de retombées sanitaires, au beau début de cette nouvelle décennie des temps post-modernes, nos responsabilités de peuples, de citoyens, d’élus et de pays collaborateurs devraient nous hisser à la hauteur des défis du séisme du 14 aout 2021.

B. Charlemagne Charlorin




Articles connexes


Afficher plus [4331]