S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Covid-19 : la pandémie a un peu ralenti en une semaine dans le monde (OMS)

Covid-19 : la pandémie a un peu ralenti en une semaine dans le monde (OMS)



La pandémie liée au coronavirus a légèrement ralenti la semaine dernière dans le monde, avec une baisse des nouvelles infections, mais dans le même temps les nouveaux décès continuent d’augmenter, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).


 « L’accélération mondiale de l’incidence des cas s’est ralentie la semaine dernière, avec environ 4 millions de nouveaux cas signalés », souligne l’agence sanitaire mondiale de l’ONU. Cependant, elle fait état d’une hausse des taux de mortalité, avec plus de 67.000 nouveaux décès signalés.

Selon le dernier bulletin épidémiologique, l’Europe et d’Asie du Sud-Est reflètent cette tendances. Ces deux régions ont continué à enregistrer une tendance à la baisse du nombre de cas hebdomadaires. Toutefois, la région européenne reste le principal contributeur aux nouveaux cas et aux nouveaux décès au cours des 7 derniers jours.

Selon des données diffusées mardi soir, les cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de cas étaient les États-Unis, avec plus de 1,1 million de cas, soit une hausse de 14% par rapport à la semaine précédente. Suivent l’Inde (plus de 280.000 cas, soit une diminution de 8%), l’Italie (plus de 230.000 nouveaux cas, soit une diminution de 3%), le Brésil (plus de 200.000 nouveaux cas, soit une hausse de 17%) et la France (plus de 170.000 nouveaux cas, soit une diminution de 16%).

L’Europe représente 44% des nouveaux cas et la moitié des nouveaux décès dans le monde

Au total, il y a plus de 58,9 millions de cas et 1,39 million de décès dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi mercredi par l’OMS.

Le nombre de nouveaux cas en Europe a diminué de 6% pour atteindre 1,77 million, après une baisse de 10% la semaine précédente. « Ce qui est un signe que la réintroduction de mesures sanitaires et sociales plus strictes dans plusieurs pays au cours des dernières semaines commence à ralentir la transmission », a précisé l’agence onusienne. 

Malgré cette réduction du nombre de nouveaux cas, l’Europe représente toujours 44% des nouveaux cas et la moitié des nouveaux décès dans le monde. Dans le contient européen, les nouveaux décès ont continué à augmenter avec 32.684 nouveaux décès signalés la semaine dernière.

Autre indication de ce rapport, les cas en Italie pourraient avoir atteint un pic, étant donné la légère baisse (3%) signalée. Le nombre de nouveaux décès dans ce pays a augmenté de 26%, pour atteindre 4.578 nouveaux décès (75 décès pour 1 million d’habitants). Les provinces du Val d’Aoste, de Bolzano et du Piémont, au nord de l’Italie, enregistrent le plus grand nombre de cas.

De plus, « les médias ont souligné les préoccupations liées au grand nombre de patients atteints de coronavirus en soins intensifs et au nombre croissant d’infections chez les travailleurs de la santé », souligne l’OMS. Selon l’agence onusienne, cela a mis à rude épreuve les capacités locales en matière de soins de santé.

D’une manière générale, l’Italie a signalé la semaine dernière le plus grand nombre de nouveaux cas en Europe et le troisième plus grand nombre au niveau mondial, avec 235.979 nouveaux cas (3.902 cas pour 1 million d’habitants).

1,6 million de nouveaux cas et plus de 22.000 décès dans les Amériques

De son côté, le Royaume-Uni se classe actuellement au cinquième rang des pays européens pour le nombre de nouveaux cas et au huitième rang mondial pour le nombre de cas. « Mais l’incidence par habitant reste inférieure à celle de nombreux européens », énonce l’OMS. Le nombre de nouveaux cas au Royaume-Uni a diminué de 13% par rapport à la semaine dernière, pour atteindre 149.027 nouveaux cas (2.195 cas pour 1 million d’habitants), tandis que le nombre de nouveaux décès est resté similaire.

Cette diminution des nouveaux cas représente la première baisse hebdomadaire depuis la fin du mois d’août. Depuis le 24 août, le nombre de tests effectués quotidiennement est passé de 179.000 à 330.000 le 13 novembre (moyenne journalière de 7 jours). 

Par ailleurs, l’Amérique continent d’enregistrer une hausse du nombre de nouveaux cas et de nouveaux décès. Elle continue de représenter la plus grande proportion des cas et des décès cumulés. L’incidence hebdomadaire des nouveaux cas a atteint plus de 1,6 million cette semaine, avec plus de 22.000 nouveaux décès signalés.
Ce qui représente une augmentation relative de 11% et 15% par rapport à la semaine précédente. La majorité de ces cas du continent américain ont été signalés aux États-Unis, avec plus de 1,1 million de nouveaux cas, suivis par le Brésil et le Mexique.

Hausse de 15% des nouveaux cas et de 30% de décès en Afrique

L’autre enseignement de ce bulletin, le Pacifique occidental et la Méditerranée orientale ont également signalé une hausse des nouveaux cas et des décès la semaine dernière. Le nombre de nouveaux cas (250.746) et de décès (6299) par semaine continue d’augmenter dans la région de la Méditerranée orientale, respectivement de 5% et 10% par rapport à la semaine précédente. Depuis le mois d’août, le nombre de nouveaux cas et de décès hebdomadaires a augmenté dans la région, où moins de 80.000 nouveaux cas et 2.500 nouveaux décès ont été signalés par semaine.

Dans la Région africaine de l’OMS, alors que le nombre de cas reste relativement faible, le continent signalé la plus forte augmentation des nouveaux cas (15%) et des décès (30%) cette semaine. L’incidence hebdomadaire des nouveaux cas a atteint plus de 47.000 cette semaine, avec environ 1.000 nouveaux décès signalés. Ce qui représente respectivement une hausse relative de 15% et de 30% par rapport à la semaine précédente.

Les plus grands nombres de nouveaux cas et de décès ont été signalés en Afrique du Sud, en Algérie et au Kenya, tandis qu’au Rwanda, les cas ont augmenté de 25% cette semaine, avec 226 nouveaux cas (17,4 cas pour 1 million d’habitants).

Selon l’OMS, les autorités locales ont renforcé les mesures préventives dans les centres de détention, à la suite à trois épidémies signalées dans les provinces de Kigali, du Sud et de l’Est du Rwanda.




Articles connexes


Afficher plus [4169]