S'identifier Contact Avis
 
30° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Nègès Mawon: un engagement solidaire depuis cinq ans !

Nègès Mawon: un engagement solidaire depuis cinq ans !



Depuis sa création en 2015, l’organisation à but non lucratif « Nègès Mawon », inspire et impose un nouveau regard dans le paysage des organisations de femmes engagées dans la promotion des droits humains sans « Fòs kote », dirait la journaliste vedette Lilianne Pierre-Paul.

Des industries culturelles à l’éducation, en passant par d’autres activités visant à encourager et à prévenir les violences faites aux femmes en Haïti, l’organisation propose un discours très féministe et revendicateur pouvant servir de levier à l’émancipation des femmes et leur intégration dans toutes les sphères de décisions.

Depuis l’année 2016, l’organisation portée dans les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux par sa coordonnatrice, Pascale Solages, et plusieurs autres partenaires, a déjà réalisé plusieurs activités, et s’est également inscrite dans de nombreuses manifestations à caractère sociopolitique, féministe et culturel. Un festival baptisé « Nègès Mawon » se renouvelle chaque année depuis.

Dans la liste des initiatives innovantes de « Nègès Mawon », on retient la campagne dénommée : « Mwen p ap konplis ». Cette activité s’inscrivait dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence contre la femme.

Du leadership que j’ai connu et supporté dans les années antérieures durant ses études classiques, plus de dix ans plus tard, Pascal Solage est devenue cette femme leader engagée et déterminée, tolérée et agressive, dans la dynamique sociale, autour de la promotion de la question de genre.

D’un déclic provoqué par la rencontre entres hommes et des femmes, en particulier des jeunes socioprofessionnels et des artistes trop sensibles et solidaires à la cause de la majorité et des marginalisés, l’organisation à vue le jour, dans une démarche visant à porter un message qui éduque, éveille, exige et engage !

De nombreux articles déjà publiés dans les principaux médias du pays permettent de retracer la marche de ces militants. Stéphane Saintil, dans le texte titré : « Nègès Mawon, l’art au service de la cause des femmes », publié en juin 2019, sur le site de "Museelles.org", offre une vue assez large sur la démarche de Pascale Solages et de Gaëlle Bien-Aimé dans divers projets, visant à renforcer la capacité des femmes et des filles.

Durant le mois de septembre 2020, le magazine Ticket a mis l’accent sur une question des plus pertinentes : « Nègès Mawon : Feminis ? Poukisa ? », sous la plume de Peguy C. Pierre.

Durant la journée du samedi 21 novembre 2020, l’agenda pour marquer le premier quinquennat de cette organisation propose une journée porte ouverte sera réalisée dans leur local de 10h00 du matin à 4h00 de l’après-midi. Et c’est la femme aux doigts magiques, Dj Kemissa qui va assurer l’animation, en dehors des autres activités retenues dans l’affiche de l’organisation, telle : projection, débat, lecture, spectacle, création, exposition, entre autres.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [4169]