S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Humanitaire : le Fonds d'urgence de l'ONU a versé 100 millions de dollars pour les crises sous-financées

Humanitaire : le Fonds d'urgence de l'ONU a versé 100 millions de dollars pour les crises sous-financées



Le Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires (CERF) a débloqué un montant record de 100 millions de dollars afin de renforcer d'urgence la réponse humanitaire dans dix situations d'urgence sous-financées en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est et dans les Amériques.

« Le CERF est un fonds de sauvetage et un filet de sécurité pour les ultra-vulnérables », a déclaré Mark Lowcock, le chef des affaires humanitaires de l'ONU.

« Dans le sillage de la Covid-19, les besoins humanitaires augmentent. La violence sexiste s'accroît. Mais le financement ne rattrape pas le retard », a-t-il fait valoir.

Les fonds aideront les groupes d'aide de première ligne à fournir une assistance vitale aux personnes extrêmement vulnérables et à soutenir les programmes qui répondent aux besoins exacerbés par la pandémie de Covid-19.

Le CERF est un fonds de sauvetage et un filet de sécurité pour les ultra-vulnérables - Mark Lowcock, chef des affaires humanitaires de l'ONU
Avec les 125 millions de dollars débloqués précédemment, le bureau « Urgences sous-financées » du CERF a maintenant alloué 225 millions de dollars pour soutenir la réponse à la crise dans 20 pays cette année - le montant annuel le plus élevé de l'histoire du Fonds, contre 200 millions de dollars en 2019, ce qui constituait déjà un record.

La plus grande allocation unique annoncée est de 35 millions de dollars pour le Yémen, la pire crise humanitaire au monde.

Outre le Yémen, la nouvelle allocation de 100 millions de dollars est répartie entre les organisations d'aide en Afghanistan (13 millions de dollars), au Nigeria (13 millions de dollars), au Mozambique (7 millions de dollars), au Burkina Faso (6 millions de dollars), au Pakistan (6 millions de dollars), au Burundi (5 millions de dollars), en Colombie (5 millions de dollars), en Haïti (5 millions de dollars) et en Ouganda (5 millions de dollars). L'allocation met fortement l'accent sur l'atténuation et la réponse à la violence sexiste, un domaine qui reste gravement sous-financé.

« Des millions de personnes vivent à la limite de la survie dans des situations d'urgence sous-financées », a déclaré Mark Lowcock.

« Ces fonds contribueront à leur donner une chance. Je remercie les donateurs du CERF pour leur générosité et leur clairvoyance, qui permettent de prépositionner les ressources pour que la communauté de l'aide puisse réagir », a-t-il conclu.




Articles connexes


Afficher plus [3923]