RTPacific Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Haïti face aux enjeux des véhicules électriques

Haïti face aux enjeux des véhicules électriques



De nombreux pays se sont déjà inscrits dans l’utilisation des voitures électriques, en passant certainement par les véhicules hybrides, au cours des dernières décennies. Les États-Unis et tous les pays occidentaux, la Chine, et son dernier partenaire économique et stratégique en date la République dominicaine avancent à grands pas dans les recherches et les réflexions, la préparation et les investissements pour réduire la pollution sauvage provoquée par des générations de véhicules avec des moteurs à combustion utilisant.

Dans le même temps, nous assistons à la l’implantation de nombreuses stations d’essence dans la capitale comme les grandes villes du pays. Une aventure qui rappelle si bien l’augmentation croissante qui se faisait au cours des dernières décennies dans le domaine de l’audiovisuel, avec la création de nombreuses stations de télévision, à quelques années de la transition des systèmes analogiques aux technologies du numérique.

Dans la liste des dossiers urgents et des priorités qui encombrent les bureaux de nos chers dirigeants, il faudrait trouver un coin pour placer le débat sur la place que la République d’Haïti doive jouer dans la nouvelle dynamique qui va tout ou tard s’imposer dans la vie de nos sociétés.

Des concessionnaires automobiles en Haïti, parmi les plus influents, représentant les grandes marques d’automobiles produites par des pays représentant les trois continents (Asie, Europe et Amérique, principalement), sont certainement très concernés par les nouvelles orientations des fabricants de véhicules.

Les nouvelles générations de véhicules, définis comme électriques, sont mues essentiellement par un système de batterie qui joue le rôle de réservoir de carburant ainsi que des moteurs électriques. Ce sont de nouvelles techniques et technologies convergées autour de l’électricité qui vont imposer une nouvelle adaptation des chauffeurs, des passagers, des familles et tous les autres acteurs impliqués dans la chaine et les industries du transport.

Dans cinq ans, dans vingt ans, dans cinquante ans, ou même dans neuf ans, pour rejoindre les 17 objectifs du Développement durable (ODD), les acteurs étatiques, notamment les principaux ministères concernés, les entreprises, les médias et autres entités de la société civile, seront obligés de lancer les débats nécessaires pour pouvoir mieux réaliser cette transition inévitable, dans les industries de l’automobile et le transport. Quels sont les enjeux pour Haïti ? Comment l’État devrait-il accompagner les principaux acteurs et entrepreneurs face aux nouvelles exigences pour la migration vers les véhicules électriques ? Dans quelle ville de province va-t-on retrouver les premiers garages certifiés, en dehors des maisons ou concessionnaires de véhicules électriques qui seront éventuellement importés dans le pays ?

Des centres de formation technique et professionnelle, en Haïti, devraient commencer par développer de nouveaux cours orientés vers la réparation des batteries et la maintenance de futurs véhicules électriques qui vont rouler sur les routes haïtiennes ? Autant de défis et d’opportunités à prendre en compte dans le cadre de cette nouvelle aventure qui se dessine pour Haïti avec ces changements significatifs dans les industries de l’automobile.

De nombreuses statistiques et des informations des plus pertinentes sur le sujet sont disponibles sur les nombreux sites internet des fabricants, comme auprès des médias et des institutions concernées par ces changements et ces investissements consentis par de nombreux pays. À quand les premiers débats sur les véhicules électriques en Haïti, pour pouvoir mieux explorer les multiples dimensions du sujet sur le plan politique et stratégique, économique, environnemental, énergétique, technologique, sociologique, culturel, diplomatique ou géopolitique ?

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [1208]