S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

De la nécessité d'un projet haïtien

De la nécessité d'un projet haïtien



Depuis quelque temps, le pays s'enlise dans une crise quasiment sans issue. Au lieu de poser les vrais problèmes du pays, on se perd plutôt dans des luttes futiles. Ces derniers jours, les tensions sont montées d'un cran entre des responsables de l'opposition politique. Cette opposition minée par des fractures internes ne parle plus d'une seule voix à l'approche du 7 février 2021 qui marquera la fin d'un quinquennat débuté en 2016. Cette date, selon l'opposition, devrait aussi marquer la fin du mandat constitutionnel du président Jovenel Moïse.

Un quinquennat gaspillé entre la transition de Jocelerme Privert et le mandat de Jovenel Moise miné par de multiples blocages d'ordre politique. Aujourd'hui, chacune des parties essaie de mettre en œuvre son agenda. L’opposition politique se bat pour avoir sa transition. Le pouvoir joue toutes ses cartes pour changer la Constitution et organiser des élections qui pourraient, dans ce contexte délétère, envenimer davantage la crise actuelle. Le pays demeure le grand perdant.

Arrivés à cette phase avec une société qui n’est plus tenable, les responsables, les élites et toutes les structures organisées doivent se parler pour trouver la meilleure voie à prendre au profit du bien-être collectif. À ce niveau, il faut projet haïtien au-delà des divisions de chapelle politique. Ce projet haïtien devrait constituer un véritable pacte social porté par toutes les couches de la société. De nos jours, aucun document-cadre n'est élaboré pour envisager l'avenir du pays. Où en sera-t-on dans 25 ans, 30 ans 50 ans?
Chez nous, les politiciens ainsi que les institutions politiques (partis, regroupements et autres) ont cette mauvaise manie de réfléchir sur le court terme. L'espace d'un mandat présidentiel. D'une transition. Le Document stratégique national pour la croissance et la réduction de la pauvreté (DSNCRP) élaboré sous la Présidence de René Préval, en remplacement du Cadre de coopération intérimaire de la transition Boniface/Latortue, à la demande des institutions du Bretton Woods avait le mérite, en dépit de ses failles, de s'échelonner sur une période de 20 ans. Malheureusement, ce document, tout comme les autres élaborés au lendemain du tremblement de terre du 12 janvier 2010, n'a pas pu donner les résultats escomptés. C'était des documents produits pour les besoins de la consommation (médiatique, institutionnelle).

De nos jours, il est temps de se mettre ensemble pour élaborer un projet haïtien. Les grands dossiers relatifs à l’économie, l’éducation, la santé, la justice, le régime politique et autres devraient constituer des éléments de cadrage dans l'élaboration de ce projet haïtien qui, plus tard, pourra prendre forme à travers un amendement ou un changement de la Constitution qui fixera les nouvelles orientations de la nation.

Au terme de ces travaux, les politiciens pourront s'opposer sur le comment faire, c'est-à-dire sur les voies et moyens. Car, il faut admettre que des divergences d'ordre idéologique peuvent surgir dans la façon de faire, mais le cadre préalablement défini devrait être respecté. En créant ce cadre, on peut facilement éviter les séries de tâtonnements qui ont émaillé la gouvernance du pays au cours des 3 dernières décennies.

Aujourd'hui, tout le monde est au courant de l'agenda des politiciens, personne ne connait celui de la nation. Les forces vives de la nation (élites politiques, économiques religieuses, intellectuelles et autres) devraient s'atteler à la tâche pour produire ce pacte qui fixera les besoins du peuple haïtien, en tenant compte des idéaux de grandeur qui ont toujours caractérisé la première République noire indépendante du monde.

Noclès Débréus




Articles connexes


Afficher plus [1165]