S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Échec scolaire en Haïti : quel débat ?

Échec scolaire en Haïti : quel débat ?



Des écoles en Haïti s’apprêtent à boucler l’année académique 2019-2020 qui fut l’une des plus difficiles sur les trois dernières décennies dans le pays. D’autres établissements, même minoritaires, commencent déjà la nouvelle année académique 2020-2021, tout en regardant dans les rétroviseurs pour mieux compenser certaines lacunes des élèves, qui ont nouvellement fait l’expérience du confinement, de l’école à distance ou de l’année scolaire presque totalement allégée.

Des dizaines, des centaines ou des milliers d’enfants vont éventuellement quitter le système éducatif haïtien sans diplôme, en 2020 et pour les années à venir, pour de multiples causes que nous connaissons pratiquement, qui se croisent et se complètent à travers la sociologie, la psychologie et la pédagogie, en dehors de la politique et de l’économie.

Douze ans après la création de la Journée nationale du refus de l'échec scolaire, le 23 septembre 2008, à l’initiative de l’Association de la Fondation étudiante pour la ville (AFEV), et plusieurs autres partenaires, l’année 2020 vient d’interpeller plus d’un, jusqu'à porter à la face du monde, ce grand débat capital et incontournable concernant la problématique de l'échec scolaire dans le monde.

De cette jeune initiative française, nous sommes désormais tous interpellés dans le contexte haïtien, par rapport à la crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de Coronavirus qui aura grandement impacté la société haïtienne, notamment le secteur de l’éducation. De nombreux concepts comme la créativité, l’accélération, la numérisation, l’initiation, l’appropriation, l’adaptation, la technologie, la capitalisation, la distanciation, la formation, la formalisation, la simulation, la situation, la transmission, la navigation, l’interaction, la coopération, l’interconnexion, les télécommunications, la rediffusion et l’innovation devraient prendre place dans les nouvelles communications sur l’éducation de l’après Covid-19 !

Dans le monde entier, plus d’un milliard d’élèves avaient été touchés par la fermeture des écoles dans plus de 160 pays, selon une étude récente réalisée en juillet 2020. Quels sont les enjeux et les conséquences pour Haïti en 2020 et d’ici l’année 2030 ? Comment les autorités publiques éducatives et les institutions partenaires s’investissent-elles pour redresser la barre et réduire les écarts en matière d’échec scolaire ?

Dans l’Haïti des écoles à plusieurs vitesses et des inégalités de chances institutionnalisées, le problème est grave. Et pourtant on ne parle pas. Peut-être très peu, ou pas assez. Comment mesurer l’échec scolaire en Haïti durant cette difficile année académique 2019-2020 et pour les années à venir après la Covid-19 ?

Déterminisme social ou non, l’échec scolaire est un fléau qu’il faudrait prendre en compte dans les débats organisés dans les médias en Haïti, qui ne s’intéressent pas toujours aux fonctions de l’école comme ultime ascenseur social (dans le temps), comme levier indispensable dans le renouvellement du leadership collectif et comme pilier pour aborder le développement durable.

Droit de passage obligatoire en classe supérieure en 2020, pour tous les élèves haïtiens, entre la flexibilité des programmes académiques, la rigidité dans les évaluations, et le laisser-aller pour certaines classes passoires. Comment empêcher à certains parents de n’avoir pas à repayer une deuxième fois l’année académique pour son enfant qui va refaire la classe ? Quelles sont les limites pédagogiques et les exigences académiques pour empêcher aux enfants de tomber dans l’échec scolaire ? Quels sont les véritables impacts (psychologique, émotionnel, familial, social, pédagogique, académique, économique, etc.) causés par cette crise sanitaire mondiale ?

Des professeurs, des familles, des parents d’élèves, des associations des écoles et des syndicats des éducateurs, des collectivités territoriales, notamment les mairies de nos villes, des associations de professionnels, des chambres de commerce, et des médias avisés et solidaires à la population, devraient amplifier les débats pour tenter d'accorder un minimum d'attention aux enfants et aux jeunes qui risquent de tomber dans l’échec scolaire. Quels sont les modèles pédagogiques et innovants dans le milieu haïtien à reproduire ?

Des alliances éducatives sont indispensables pour permettre aux élèves d’avoir les mêmes chances de passer en classes supérieures. Un enfant qui a connu depuis septembre 2019, les traumatismes du pays-lock et l’insécurité récurrente, pour ensuite subir les mois de confinement, le stress, les crises familiales, et les troubles sociopolitiques en cascade, ne devrait pas subir une nouvelle sanction académique, jusqu'à être contraint de refaire la classe. Sans encourager la paresse et l’irresponsabilité, il faudra réinventer de nouvelles stratégies d’évaluation et de compensation académique pour sauver ces cas précis !

De la nécessité pour tous les maillons du système éducatif haïtien et de la société en général, de s’entendre sur les nouvelles stratégies à mettre en œuvre pour assister et accompagner les professeurs et les parents des élèves, afin de mieux adapter les programmes des classes supérieures et les modèles d’évaluation aux nouveaux défis scolaires, en fonction de la réalité de la majorité des familles, des enfants et des jeunes Haïtiens. Sans quoi on passera de l’échec scolaire à l’échec social et global, qui pourra devenir plus tard fatal pour l’avenir de notre cher pays !

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [1139]