S'identifier Contact Avis
 
32° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


La Noël attendue au Cap-Haitien



Il fut un temps, la République d’Haïti vibrait au temps de la Noël. Des structures dédiées organisaient des concours de musiques à la radio à la télévision, dans les églises et les écoles. Laville du Cap-Haitien veut maintenir la tradition.


C’est à l’initiative du groupe « La citéchristophienne », que le concours de musique de Noël est lancé cette année. La première édition est réservée aux Nordistes.

« Nwèllakay ka bèl », est lethème retenu par lecomité organisateur, composé de plusieurs membres. Certains du jury sont des musiciens des grands orchestres Septentrional et Tropicana d’Haïti.

Nous avons parlé avec l’un des responsables du comité organisateur, le musicien Kesmy (Arthur) Dorméus, qui a expliqué que le concours est ouvert à tout le monde. Peu importe l’âge et le sexe.

« Ce n’est pas un concours pour des professionnels, nous cherchons des talents pour les mettre en valeur et surtout des chants de Noël qui sont tombés dans l’oubli », a déclaré Arthur.

Selon ce dernier, les deux gagnants bénéficierontde l’argent, de la distribution de leurs compositions dans les médias ainsi que du clip. Le comité organisateur se chargera également de la promotion.

Pour le moment, le comité organisateur se penche sur les dix compositions musicales sélectionnées avant de déterminer les trois lauréats.

À Port-au-Prince, il fut un temps, la capitale vivait, depuis la fin du mois d’octobre, au rythme de la musique de Noël. La radio tournait en boucle les chansons circonstanciées.

Aujourd’hui, ce n’est plus pareil. Les informations sociales et politiques ont pris le dessus et les immondices ont pris la place des décorations de Noël.

Walcam




Articles connexes


Afficher plus [5232]