S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video


Les festivals culturels sont dans nos murs



Après la septième édition du Marathon du livre organisée par le Mouvement littéraire, culturel et artistique des jeunes (MOLICAJ) dans la ville de Petit-Goâve la semaine dernière, plusieurs autres activités culturelles sont déjà dans nos murs. Les amoureux des arts de la scène seront gâtés au cours de cette fin d’automne. Entre le festival de théâtre Quatre chemins, lancé au Centre d’art le lundi 23 novembre, en passant par les Rencontres des musiques du monde, jusqu’à la deuxième édition du Festival entènasyonal « Literati kreyòl » le milieu culturel et artistique haïtien a décidé de prendre son envol après la dure période de confinement.


 En présence de ses partenaires et de nombreux artistes issus d’horizons divers parmi lesquels le chanteur à texte et guitariste Wooly Saint Louis Jean. La dix-septième édition du festival Quatre chemins a été lancée au Centre d’art à la rue Roy le 23 novembre 2020. Plusieurs projections de théâtre en ligne, de vernissage, de conférences-débats, de projections de documentaires, de lecture de textes sont déjà réalisés en amont du festival. Le spectacle « Pèlen-Tèt » sur une mise en scène de Staloff Tropfort était représenté à Espce4 en face du Centre d’art les 13 et 14 novembre 2020. Les responsables de l’Association Quatre Chemins en ont profité, le jour du lancement officiel du festival pour dévoiler au grand public un programme riche et diversifié. Étant donné que l’année 2020 ramènera le dixième anniversaire du tremblement de terre de 2010, le metteur en scène Miracson Saint Val représentera à Espace 4 « In Memoriam » de Jean René Lemoine. Le samedi 28 novembre, la comédienne Gaëlle Bien-Aimé offrira à ses fans « Tranzit » qui sera diffusé en ligne sur Facebook. Le spectacle « Tranzit » libère une parole d’errance du lieu de deux et celles qui désirent partir pour affronter un monde ouvert au commerce, mais qui asphyxie âme qui bouge. Cette création questionne la difficulté d’habiter son pays et du même coup l’instabilité socio-politique qui impose le départ, fait le bilan d’une décennie qui succède un séisme meurtrier et invoque le poème comme lieu pour témoigner son amour et son engagement à cette terre. Malgré tout. D’autres spectacles comme « Kalashnikov » de Hugh Gelin, « Po Pis Tach » de Kav-alye Pierre et « Au commencement il y avait une chaise » de Laurent Van Wetter se tiendront respectivement le 30 novembre, les 1er, 2 et 3 décembre 2020.

En ce qui a trait aux projections, plusieurs documentaires sont retenus dans le cadre de la dix-septième édition du festival Quatre chemins parmi lesquels « Rêveuses de Ville » de Joseph Hillel et « Avenue Jenny » de Fabrice Vacher qui se tiendront à l’Institut Français le 24 novembre entre onze heures et quatorze heures. Tandis que « Villa El Salvador, Les Bâtisseurs du désert » de Jean Michel Rodrigo se tiendront à l’IFH. Des projections de théâtre en ligne comme « Bras coupé » de Syto Cavé, « À Trente ans » de Michèle Lemoine se tiendront le 30 novembre dans la soirée. Le Centre culturel Anne Marie Morisset rendra hommage à Hervé Denis le vendredi 27 novembre dans la soirée. En fait c’est une pléiade d’activités culturelles pour mettre à l’honneur le théâtre, forme d’expression artistique par excellence.

Entre temps, la deuxième édition du Festival entènasyonal Literati kreyòl se déroulera un peu partout en Haïti sur le thème « Pou ki n ap fè literati ». L’évènement se déroulera à Port-au-Prince, Gonaïves, Au Cayes et Bombardopolis et accueillera plusieurs invités comme Pascale Milien Faustin, Francketienne, Iléus Papillon, Rodolph Mathurin, Jean Euphèle Milcé, Christophe Philippe Charles, Nicole Cage, Rony Thevenin, Clément Benoit II, André Fouad, Guy Gerald Ménard , Inéma Jeudy etc... Le festival « En Lisant » une initiative de BIT Haïti poursuit son petit bonhomme de chemin dans le paysage culturel haïtien. En attendant la saison des soirées dansantes avec les grands ténors du compas direct : Nu-Look, Vayb, Kreyòl la, Tropicana, Klass, Kaï et des concerts de Noël avec des artistes ou groupe religieux il faut rappeler que du 5 au 12 décembre les Rencontres des musiques du monde viendront égayer les amants de la musique par ces temps d’insécurité et d’incertitude.

Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [5232]