S'identifier Contact Avis
 
29° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Coronavirus: le MSPP en état d’alerte

Coronavirus: le MSPP en état d’alerte



Environ trois jours après le lancement du Plan de relance économique d’après la Covid-19 (PREPOC), le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) a attiré l’attention du chef gouvernement et du président de la République sur la situation caractérisée par la remontée du nombre de cas du nouveau coronavirus sur le territoire national. Face à ce constat, le MSPP réclame le rétablissement de l’État d’urgence sanitaire.


À travers cette correspondance du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) au chef du gouvernement le 11 janvier dernier, les experts du système sanitaire haïtien sollicitent en urgence le rétablissement de l’État d’urgence sanitaire dans le pays pour les 15 prochains jours. Cette décision, indiquent-ils, doit être appliquée dans le but d’éviter une deuxième vague de la pandémie dans le pays. Ils optent pour des mesures drastiques comme le couvre-feu, la cessation des activités artistiques et culturelles, la fermeture des bars, restaurants et night-clubs, la réduction du personnel dans les institutions publiques et le fonctionnement des écoles et universités par vacation ou rotation.

Selon le MSPP, il y a une très nette augmentation des cas du nouveau coronavirus au cours de ces dernières semaines en Haïti. Le MSPP explique que pour seulement le mois décembre 2020, le pays a enregistré plus de 800 nouveaux cas. Ce qui, d’après l’instance sanitaire, représente une augmentation de 300 % par rapport au mois précédent. Cette tendance à la hausse est confirmée en ce début d’année avec la multiplication des cas. Le MSPP a noté 127 nouveaux cas pour seulement la journée du 11 janvier.

À en croire les données rendues disponibles par le MSPP, la situation est préoccupante dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince. La plus grande agglomération du pays recense la grande majorité des nouveaux cas enregistrés au cours de ces dernières semaines. Pour le mois de décembre, ce regroupement de communes a compté 714 des 814 nouveaux cas de Covid-19. Dans les 127 nouveaux cas du 11 janvier, la région métropolitaine dénombre 121 cas de personnes testées positives.

Entre autres, le MSPP a relevé que les patients hospitalisés se présentent avec des complications et des comorbidités qui allongent la durée moyenne d’hospitalisation.

Le secteur culturel est particulièrement affecté par cette remontée de cas de Covid-19. Au cours des fêtes de fin d’année, de nombreux acteurs de ce secteur ont été contaminés par le virus SARS-CoV-2. Pour le MSPP, les risques de contamination se sont accrus tenant compte de l’ignorance des gestes barrières dans les événements culturels.

Le MSPP s’alarme sur les événements culturels à venir et la rentrée des étrangers

Contrairement à la volonté du chef de l’État d’organiser les festivités carnavalesques de cette année, le MSPP estime qu’avec le lancement de ces événements, le pays risque d’être entrainé dans une spirale de nouveaux foyers de contamination de la pandémie. Pour le ministère, dirigé par Dr Marie Gréta Roy Clément, il faut des mesures drastiques avec une intervention des plus hautes autorités du pays pour éviter le pire.

Le MSPP émet des réserves également sur la rentrée de certains ressortissants haïtiens et étrangers en Haïti face à la propagation d’une nouvelle souche du nouveau coronavirus qui est davantage transmissible que le virus initial. « L’alerte doit être lancée si nous voulons éviter le pire », précisent les autorités sanitaires.

Haïti en attente de vaccin ?

Si dans de nombreux pays les habitants commencent à recevoir les premières doses du vaccin, la question reste floue en Haïti. Jusqu’à présent, aucune position du Gouvernement n’est venue éclairer la lanterne de l’opinion publique tant en Haïti qu’à l’étranger.

En attendant, le pays doit faire respecter les mesures barrières telles que le port du masque, la distanciation sociale, le lavage des mains, etc.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7612]