S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le RDNP demande au gouvernement de rentrer l’arrêté nommant les membres du Conseil électoral provisoire

Le RDNP demande au gouvernement de rentrer l’arrêté nommant les membres du Conseil électoral provisoire



Pour le Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RNDP), le régime en place doit rentrer l’arrêté nommant les membres du Conseil électoral provisoire (CEP) ayant pour mission d’organiser les prochaines élections ainsi qu’un referendum constitutionnel afin de doter le pays d’une nouvelle constitution. En place de l’arrêté, le secrétaire général du RDNP, Éric Jean-Baptiste, a demandé au gouvernement, ce lundi 21 septembre, de travailler pour rétablir un climat de sécurité dans le pays.


Par le biais de son secrétaire général, Éric Jean-Baptiste, le Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RNDP) a fixé, ce lundi 21 septembre 2020, lors d’un point de presse en son local de Delmas, sa position sur l’arrêté nommant les membres du Conseil électoral provisoire (CEP). Le RDNP est catégorique. Le régime en place doit rentrer l’arrêté donnant pour mission aux neuf membres d’organiser les prochaines élections ainsi qu’un referendum constitutionnel afin de doter le pays d’une nouvelle Constitution.

Selon le secrétaire général, le RDNP est révolté contre le régime en place qui tend à enfoncer le pays dans une catastrophe sans pareille. À en croire M. Jean-Baptiste, le régime en place, ainsi que les précédents, a créé toutes les conditions afin de ne jamais mettre sur pied un Conseil électoral permanent.

Sans un consensus avec les forces politiques et la société civile, dit Éric Jean-Baptiste la nomination du 22e Conseil électoral provisoire ainsi que son mandat d’organiser le référendum constitutionnel sont en désaccord avec l’article 284-3 de la Constitution de 1987 affirmant : « Toute consultation populaire tendant à modifier la Constitution par voie de referendum est formellement interdite ».

D’après le secrétaire général, le RDNP est pour une autre constitution, mais cela doit se faire dans le cadre d’un accord politique ou au moins dans un large consensus. « La reforme constitutionnelle ne peut se faire dans une conjoncture pareille en dehors d’un consensus entre les forces politiques, sociales et économiques du pays », a précisé M. Jean-Baptiste qui a laissé croire que le gouvernement avait la majorité dans le Parlement et n’avait pas amendé la Constitution.

Éric Jean-Baptiste a aussi fait savoir que la décision de changer la loi mère du pays sans une entente politique tend à pousser le pays dans un tourbillon de violence inimaginable. Celui qui est aussi homme d’affaires croit qu’aucun pompier ne pourra venir en aide au pays. Ce qui aura pour conséquence de déstabiliser l’île entière ainsi que la région.

En lieu et place de l’arrêté, le secrétaire général du RDNP demande au Gouvernement de mieux travailler afin de rétablir un climat de sécurité tout en trouvant une solution au problème de gangstérisation qui gangrène le pays. Selon M. Éric, le Gouvernement doit traquer tous les gangs « bandi legal », quels que soient leurs camps pour pacifier le pays. Pour le leader du RDNP, il n’est pas trop tard pour que tous les acteurs (l’Exécutif, les forces vives, les forces politiques…) s’harmonisent afin de primer les intérêts du pays et sortir le pays de la crise.

Par ailleurs, le secrétaire général a aussi annoncé pour le samedi 3 octobre 2020 la tenue des élections internes au sein du RDNP à travers tout le pays. Cette démarche, dit-il, rentre dans le cadre de la modernisation du parti.

Wisly Bernard Jean-Baptiste




Articles connexes


Afficher plus [7196]