S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Électricité : les Turcs sont déjà au travail, selon Joaséus Nader

Électricité : les Turcs sont déjà au travail, selon Joaséus Nader



5 juillet dernier, le chef de l’Etat haïtien, Jovenel Moise avait informé qu’il s’était entretenu avec le président turc, Recep Tayyip Erdogan, au sujet d’une coopération dans le domaine de l’électricité entre les deux pays. Ce dimanche, lors du dialogue communautaire au Palais national, le ministre des Travaux publics Transports et Communication, Joaséus Nader, a fait savoir que les Turcs sont déjà au travail, et que les résultats seront visibles dans les prochains jours.


Dès le 12 août prochain, le courant électrique sera disponible à Cap-Haitien, d’après le ministre Joaséus Nader qui a informé des travaux de réparation sont déjà en cours au niveau du réseau. L’équipe turque est déjà à Cap-Haitien afin d’assurer ces travaux qui visent à rétablir le courant électrique au niveau de la commune avant la période des festivités. En tout ou en partie, le gouvernement turc aura à financer 190 mégawatts d’électricité que l’administration Moïse-Jouthe s’emploie à installer dans les prochains mois. Il s’agit d’une centrale de 130 mégawatts transformant l’énergie solaire en électricité et d’une centrale au gaz naturel de 60 mégawatts.

Certaines sources non officielles parlaient d’un bateau usine qui pourrait venir desservir la capitale en électricité. Cette information n’a pas été confirmée, mais le ministre Joaséus Nader, dans ses déclarations, affirme que les techniciens turcs sont déjà au travail dans la centrale du Cap-Haitien. Jusqu’à date, Taïwan et le Trésor public assuraient le financement du parc de production et de transport de l’électricité en Haïti. Le coût du support de la Turquie n’a pas été révélé par les autorités, mais on connait que depuis 2018, dans le cadre du projet d’électricité 24 h sur 24, Taiwan et Haïti ont signé un accord de prêt de 150 millions de dollars américains.

Par ailleurs, le président Jovenel Moïse avait, durant son passage sur l’ile de Formose en 2015, soumis aux techniciens taïwanais son projet de 800 mégawatts pour électrifier le pays entier. En recevant le support de la Turquie après celui de Taiwan, les autorités haïtiennes admettent qu’il sera plus facile de produire le courant électrique, faire fonctionner les centrales et d’améliorer la distribution du courant électrique dans les ménages. Depuis son arrivée au pouvoir, le président Jovenel Moise a fait la promotion du courant électrique 24 h sur 24. Et, la situation ne s’est jamais améliorée.

Suite à l’utilisation d’un mazout de mauvaise qualité, la situation s’est empirée ces derniers temps. Plusieurs moteurs au niveau de différentes centrales sont tombés en panne. Pour un redressement de la situation, Michel Présumé a été nommé à la tête de l’électricité d’Haïti (EDH). Le nouveau directeur dit avoir déjà entamé diverses démarches visant à rétablir le courant électrique au niveau des différents réseaux de distribution. Dans des informations partagées avec la population, Michel Présumé a publié un tableau à l’intention notamment des clients des départements de l’Ouest et du Centre, informant au passage que 19 circuits sont alimentés et 8 en réparation, et que tous les 20 circuits au niveau de ces zones seront alimentés dans peu de temps.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [7084]